mercredi 20 juin 2018

Escapade : Le Vallon des Auffes


















J'espère que cette petite escapade marseillaise vous aura plu :) 
Je vous souhaite une très belle soirée, et vous dis à très vite ! ♫


mardi 8 mai 2018

La vie d'un pirate à bord d'une frégate, c'est la plus belle vie ! ♫


Bonjour la compagnie ! 


Aujourd'hui je vous emmène pour une ballade en bateau, vous venez ? Il y a quelques mois, j'ai travaillé sur un sujet que j'ai particulièrement apprécié. Il s'agissait de réaliser un Azulejos (ensemble de carreaux de faïence décorés Portugais, généralement bleu), puis de le vieillir voire même le casser.
Tout ça bien sûr à la peinture, en trompe l'œil. 

Pour vous donner une petite idée, voilà quelques exemples d'Azulejos, certains sont plus jolis que d'autres.





Personnellement, j'ai choisi un bateau parce que j'aime beaucoup le thème de la mer dans les faïences. Puis autant choisir quelque chose qui nous fait plaisir ! Cette peinture a été réalisée sur un panneau en bois de 80x80 cm. Pour bien commencer, j'ai préparé mon support avec trois couches de peinture acrylique blanche satinée, puis j'ai effectué le tracé de mon azulejos dessus, au crayon, puis à la peinture. Ensuite, j'ai peint toutes les parties bleu avec de l'acrylique plus ou moins diluée selon les parties. Un peu comme de l'aquarelle en fait.



Je m'excuse pour la qualité des photos, c'était avec mon téléphone, et la luminosité dans l'atelier n'est pas terrible.

Une fois cette étape terminée, et les joints posés, il a fallut vieillir l'azulejos, à l'aide d'une patine, puis l'abîmer et le casser par endroit. Pour lui donner un aspect jaunâtre, j'ai passé deux couches d'acrylique diluée couleur ocre et terre de sienne sur toute la surface. Après le séchage, j'ai pu commencer à l'abîmer. Pour cela, j'ai utilisé une lame de cutter pour gratter la peinture et faire apparaître le bois et retravailler dessus. Par endroit c'est le bois brut avec l'illusion de trous et de creux à la peinture, et par d'autres des creux faits entièrement à la peinture. J'avoue que l'étape finale m'a un peu fait mal au cœur, je n'avais pas envie de casser mon bateau haha ! J'ai essayé de ne pas faire de trop grosses cassures, surtout sur le milieu, en plein sur le navire. 


J'ai beaucoup aimé ce sujet, c'est assez drôle de vieillir et casser de vieux objets comme la faïence ou des vieilles plaques en métal rouillé. C'est tout en trompe l'œil et on s'en met plein les doigts !





Voilà pour ce sujet là. 
Je vous souhaite une bonne semaine, à très vite ! ♫